Qui n’a jamais vu une offre pour un job de rêve lui glisser entre les doigts car la maîtrise d’une langue étrangère était exigée ?

Pour pallier cela, nombreux sont ceux qui se lancent dans l’apprentissage d’une nouvelle langue.

La maîtrise de l’espagnol, troisième langue la plus parlée au monde, constitue un véritable un plus sur le CV, mais aussi un bon moyen de prétendre à davantage d’emploi.

Pour se démarquer de la concurrence et valoriser au mieux ses compétences, la certification du niveau de langue est un atout indéniable.

Découvrez comment légitimer votre niveau de maîtrise de la langue espagnole.

 

Les différents paliers de maîtrise d’une langue étrangère

Pour déterminer son niveau de maîtrise d’une langue, il faut la plupart du temps se référer au Cadre Européen commun de référence pour les langues (CECRL).

Voici les différents niveaux établis par le CECRL et reconnus par le monde professionnel :

Niveau A1 : il s’agit du premier palier à franchir lorsque l’on se lance dans l’apprentissage d’une langue étrangère.

Le niveau A1 est un niveau d’introduction à la langue et de découverte.

Ce que vous maîtrisez à ce niveau :

  • Les expressions familières et quotidiennes
  • Les énoncés très simples
  • La présentation (de soi-même ou de quelqu’un)
  • Le questionnement d’une personne sur elle-même et répondre aux questions personnelles que l’on nous pose

 

Niveau A2 : Dans la continuité de vos acquis du niveau A1, le niveau A2 est un niveau de maîtrise de la langue intermédiaire ou usuel.

Ce que vous maîtrisez à ce niveau :

  • Compréhension d’énoncés et d’expression du quotidien
  • Communication lors d’échanges d’informations simples
  • La présentation de sa formation, de son environnement et de ses besoins.

Lorsque vous êtes à un niveau A1 ou A2, vous êtes considéré comme un utilisateur de niveau élémentaire.

 

Niveau B1 : ce palier, dans le parcours scolaire, est habituellement franchi au cours des études secondaires (plutôt au lycée).

Il faut donc compter environ 4 ans d’enseignement de l’espagnol à l’école, à raison de 2 à 3 heures par semaine, pour atteindre un niveau B1.

Comme pour tous les autres paliers, il est tout à fait possible d’acquérir ce niveau en optant pour un apprentissage plus tardif, à n’importe quel rythme.

Ce que vous maîtrisez à ce niveau :

  • Comprendre les points essentiels d’une discussion sur des sujets du quotidien
  • Comprendre son environnement lors de l’immersion dans le pays hispanique
  • Parler de ses centres d’intérêt et entretenir une conversation simple sur ces thématiques
  • Raconter une expérience, décrire ses rêves et ses objectifs, parler de ses projets, le tout en argumentant.

 

Niveau B2 : c’est le palier que vous atteignez à l’issue de vos études secondaires.

Le niveau B2 est également le niveau minimum attendu par les entreprises pour occuper les postes à dimension internationale.

Ce que vous maîtrisez à ce niveau :

  • Comprendre des textes complexes, généraux ou de spécialité
  • Communiquer de façon spontanée avec les locuteurs hispaniques
  • S’exprimer avec aisance sur des sujets divers et variés
  • Faire part de son opinion en exposant ses arguments et ses hypothèses

Lorsque vous êtes à un niveau B1 ou B2, vous êtes considéré comme un utilisateur de niveau indépendant.

 

Les niveaux C1 et C2 : gages d’une maîtrise optimale de la langue, l’acquisition du niveau C1 puis du niveau C2 vous permettront à coup sûr d’accéder au marché du travail dans les pays hispaniques ainsi qu’en France dans les différents secteurs d’activité à dimension internationale.

Vous pourrez également prétendre aux postes liés à l’enseignement de la langue espagnole.

Ce que vous maîtrisez au niveau C1 :

  • Comprendre des textes longs (reportage de presse, ouvrages…) et leurs discours implicites
  • Pratique courante et fluide de la langue, quel que soit le contexte
  • S’exprimer avec aisance sur des sujets divers et variés, en structurant son propos et en articulant son discours grâce aux outils linguistiques

Ce que vous maîtrisez au niveau C2 :

  • Comprendre à l’oral comme à l’écrit l’essentiel de la langue et ce, quel que soit le type de discours et le sujet abordé
  • Restituer ou résumer des faits issus de diverses sources (écrites ou orales)
  • S’exprimer avec aisance et être capable d’émettre des nuances de sens sur des sujets complexes

Enfin, lorsque vous êtes à un niveau C1 ou C2, vous êtes considéré comme un utilisateur de niveau expérimenté.

A noter que le niveau C2 n’est pas équivalent au niveau d’un locuteur natif.

 

Les principales certifications de niveau

Pour faire valoir vos compétences linguistiques et en particulier en espagnol, plusieurs certifications existent.

 

  • Le DELE : diplôme d’espagnol comme langue étrangère

Avec ses six niveaux de certification (de A1 à C2), le DELE constitue un bon moyen de certifier son niveau d’espagnol, que vous soyez débutant ou expérimenté.

 

  • Le SIELE : service international d’évaluation de la langue espagnole

Le SIELE est un examen visant à certifier votre maîtrise de l’espagnol, que ce soit votre seconde langue, une langue étrangère ou bien votre langue maternelle.

Ces deux diplômes sont coordonnés à l’internationale par l’Institut Cervantes.

Si dans votre cas, la certification a pour but de valoriser vos compétences linguistiques dans l’exercice d’un métier en particulier, il existe des tests plus adaptés et qui seront davantage reconnus dans votre secteur d’activité.

 

  • Le test ELYTE : Evaluación Linguística y Técnicas Empresariales

Le test ELYTE est certainement la certification de niveau de langue espagnole la plus reconnue pour mettre en avant ses aptitudes dans un contexte professionnel.

Régi par la COCEF (chambre officielle de commerce d’Espagne en France) et accessible à tous, ce test a vocation à valoriser la capacité à travailler dans le domaine des affaires dans les entreprises hispaniques.

S’il faut débourser 139€ pour le passer, il est tout de même possible de le financer avec votre Compte Personnel Formation.

 

  • Les autres certifications proposées par la COCEF

La COCEF propose trois autres certifications d’espagnol dans le domaine commercial :

  • Certificat d’Espagnol Commercial
  • Diplôme Supérieur d’Espagnol Commercial
  • Diplôme de Traduction Commerciale.

Aujourd’hui, la majorité des diplômes de maîtrise de la langue espagnole vous atteste d’un niveau allant de A1 à C2, conformément au Cadre européen commun de référence pour les langues, établi par le Conseil de l’Europe.

 

  • Les tests Linguaskill, aussi appelé BULATS : Business Language Testing Service

Proposé par l’Université de Cambridge en collaboration avec l’Université de Salamanque, le BULATS, à l’instar du test ELYTE, atteste de votre niveau d’espagnol dans le domaine des affaires.