Vous travaillez en France ? Découvrez le montant de vos droits à la formation !

profiter de l’offre

Vous travaillez en France ? Découvrez le montant de vos droits à la formation !

profiter de l’offre
Accueil/Nos conseils/Quels sont les meilleurs livres en espagnol lorsque l’on est débutant ?

Quels sont les meilleurs livres en espagnol lorsque l’on est débutant ?

Une des meilleures façons d’apprendre une langue, c’est l’immersion dans cette langue.

Cette immersion peut se faire en voyageant bien sûr, ou par le biais de cours d’espagnol gratuits.

Mais cela est tout à fait possible aussi en optant pour des films ou des livres en version originale.

Les films vous aideront à entendre et à acquérir la bonne prononciation et l’accent de la langue, alors que la lecture vous permettra de perfectionner l’orthographe, la grammaire, la conjugaison et d’apprendre du vocabulaire.

Voici une liste des meilleurs livres accessibles pour débutants en espagnol.

Des ouvrages classiques aux romans contemporains, en passant par des nouvelles en espagnol, et même de la poésie, il y en aura pour tous les styles et tous les goûts ! Et avant cette liste, quelques conseils et astuces pour simplifier la lecture.

Les meilleurs livres en espagnol pour débutants

Conseils et astuces pour lire en espagnol

Si c’est la première fois que vous lisez en langue étrangère, pas de panique !

Pensez bien qu’on comprend toujours quelque chose.

Même si des mots vous sont inconnus dans une phrase, la lire en entier peut vous amener à comprendre le contexte et vous apporter l’idée principale.

Et cela peut donc vous permettre d’en saisir tout le sens, de deviner les mots nouveaux et d’assimiler ainsi du vocabulaire sans trop d’effort.

De plus, il existe aujourd’hui des éditions bilingues qui rassemblent beaucoup d’ouvrages et ce même sans vous ruiner, notamment avec les éditions folio bilingue de poche, par exemple.

Mais dans ce cas, prenez le temps de lire d’abord en entier la page en langue étrangère et de constater ce que vous comprenez seul déjà, avant de regarder la page traduite.

Au fil des lectures, voyez vos progrès, car de plus en plus, vous n’aurez plus besoin de regarder la traduction sur l’autre page et vous pourrez donc même faire sans édition bilingue !

Les livres incontournables classiques en espagnol

« Don Quijote de la Mancha »de Miguel de Cervantès

En français, Don Quichotte, publié en 1605 et 1615, c’est le personnage de la littérature espagnole le plus connu de toutes les époques et dans le monde entier.

Ce n’est pas la lecture la plus accessible de cette liste du fait de la longueur de l’histoire en deux tomes.

Cela dit, en prenant votre temps, chapitre après chapitre, vous pourriez bien ne pas voir le temps passer. Cet ouvrage vaut vraiment le détour, car il n’est pas si populaire pour rien.

D’abord, Don Quichotte est un personnage très attachant, sous ses airs et surtout ses désirs chevaleresques.

Ensuite, ses aventures avec son fidèle serviteur Sancho Panza, sont aussi drôles que poétiques et dressent un beau portrait de l’amitié.

Enfin, on peut comprendre que Cervantès, au travers de ce roman, dépeint l’humanité qui voudrait toujours être ce qu’elle n’est pas !

Voici ce que disait l’auteur lui-même de son œuvre : « Je rends hommage à ceux qui parlent au vent, les fous d’amour, les visionnaires, à ceux qui donneraient vie à un rêve ; aux rejetés, aux exclus ; aux hommes de cœur, à ceux qui persistent à croire aux sentiments purs ; à ceux qui sont ridiculisés et jugés… ».

« La Celestina »de Fernando De Rojas

Écrit autour de 1498 et 1499 et publié en deux temps, ce livre est une tragi-comédie en prose, d’abord publié en 16 actes dans sa forme originale qui s’intitulait Tragicomedia de Calisto y Melibea, puis sous la forme de La Celestina, en 21 actes.

C’est la deuxième œuvre littéraire espagnole la plus répandue au monde après Don Quijotte de la Mancha.

Dans cet ouvrage, la Célestine (qui donne son nom à la seconde version définitive du livre), est une sorcière qui fait la promesse à Calixte de faire succomber à ses charmes la belle Mélibée.

Tout le récit sera alors une suite de mises en scène de stratagèmes et subterfuges de la Célestine pour arriver à ses fins.

Ce livre est un trésor de vocabulaire et d’expressions de la langue espagnole.

« La vida de Lazarillo de tormes »d’un auteur anonyme

Après les styles chevaleresques et romanesques, La vida de Lazarillo de Tormes ouvre la voie aux récits qu’on a appelé picaresques.

Ce terme est inspiré du mot « picaro » qui signifie mendiant, misérable, ce qu’est le protagoniste de cet ouvrage, écrit entre 1498 et 1499 par un auteur inconnu.

L’anonymat de l’écrivain n’est pas un hasard, car il dénonce beaucoup de problématiques de société à une époque où c’était dangereux de le faire. Il risque beaucoup à décrire la pauvreté d’une large partie du peuple, versus une trop grande richesse seigneuriale.

Après Don Quichotte de la Mancha et à égalité avec La Celestina, décrits plus tôt, c’est l’ouvrage espagnol le plus diffusé dans le monde.

Sa lecture est très accessible du fait de la forme biographique du récit. On est plongé dans le quotidien du jeune Lazarillo.

Les meilleurs romans contemporains en espagnol

« El Viejo que leía novelas de amor », de Luis Sepúlveda

En français : Le vieux qui lisait des romans d’amour, est un roman paru en 1992, de l’auteur chilien Luis Sepúlveda, internationalement connu.

L’histoire se passe au cœur de la forêt amazonienne, où des Indiens Shuar se font accuser d’avoir assassiné un homme blanc.

Les autorités sont prêtes à punir les coupables, mais Antonio José Bolivar, ce vieil homme qui lit des romans d’amour, vivant seul au milieu des bois, croit plutôt à une autre version du crime : pour lui, il s’agit d’un jaguar, qui aurait attaqué l’homme.

Ce livre est très agréable à lire, car il mélange des passages drôles, du bon sens et se veut un hommage à la nature et à ceux qui en sont proches.

Extrait : « Tanto los colonos como los buscadores de oro cometían toda clase de errores estúpidos en la selva. La depredaban sin consideración, y esto conseguía que algunas bestias se volvieran feroces ».

(Traduction :  « Autant les colons que les chercheurs d’or, ont fait toutes sortes d’erreurs stupides dans la jungle. Ils y ont trop chassé sans considération, ce qui a rendu certaines bêtes féroces. »).

« La sombra del viento » de Carlos Ruiz Zafón

En français : L’ombre du vent, est un roman de Carlos Ruiz Zafón, publié en 2001 qui a connu un très large succès dans le monde dès sa sortie, puisque publié en 36 langues.

Et pour cause, l’histoire mêle harmonieusement un récit qui se veut historique dans le Barcelone d’après-guerre, en 1945, à de la littérature plus romanesque, accompagné même d’un soupçon de suspens.

Au travers de ses pages, laissez-vous emporter par l’histoire de Daniel, un jeune-homme qui découvre un livre dans la bibliothèque secrète de son père. Ce livre, c’est justement La sombra del viento…

« Los ojos de mi princesa », de Carlos Cuauhtémoc Sánchez

En français : Les yeux de ma princesse, est un roman de l’auteur mexicain Carlos Cuauhtémoc Sánchez, édité en 2004.

Ce livre est plutôt destiné à des lecteurs jeunes adultes ou à des adultes qui chercheraient à transmettre de bons conseils aux plus jeunes.

En effet, l’histoire est celle d’un adolescent amoureux d’une jeune fille, rencontrant des difficultés à ce sujet et usant de contes et poésie pour dépasser sa timidité, entre autres outils et entre autres obstacles.

On peut trouver une première version de l’histoire datant de 1996 intitulée La fuerza de Sheccid (La force de Sheccid), mais la version de 2004 est plus complète avec trois récits, deux du protagoniste et un du point de vue de la jeune fille.

Ce livre est paru à plus d’un million d’exemplaires dans le monde et apporte un regard intéressant sur les décisions qu’on peut prendre jeune et qui marqueront le futur.

Le récit qui se déroule de nos jours, en plein Mexico vient valoriser l’importance de continuer de transmettre une certaine éthique pour bien démarrer sa vie d’adulte.

Des bonnes nouvelles en espagnol

On trouve beaucoup de nouvelles en langue espagnole et c’est surtout le genre de prédilection en Amérique Latine, avec souvent une touche de fantastique.

Les récits sont courts, sans pour autant manquer de contenu, et sont donc à lire sans modération pour ceux qui débutent la lecture en langue espagnole !

« Ficciones » de Jorge Luis Borges

En français : Fictions est un recueil de nouvelles, publié en 1944, mondialement connu de l’auteur argentin Jorge Luis Borges.

Cet ouvrage aurait inspiré beaucoup d’auteurs contemporains, tels Umberto Eco en Italie avec Le nom de la rose, ou encore Paul Auster aux Etats-Unis avec La trilogie New-yorkaise, et ce dernier cite même Borges dans 4 3 2 1, son roman majeur.

C’est que Fictions est une lecture prenante contenant de nombreuses énigmes sur le temps, le visible, la vérité, des mondes fictifs ou même des livres sans titre.

Tant de thèmes qui rendent l’œuvre de Borges à la fois labyrinthique mais aussi fascinante.

Le recueil Fictions est divisé en deux parties contenant plusieurs nouvelles chacune : « Artifices » et « Le chemin aux sentiers qui bifurquent », de quoi vous laisser surprendre par un espace-temps à part, mêlant réalité et fictions !

« El tiempo » de Ana Maria Matute

Ana Maria Matute est une auteure incontournable de la littérature espagnole du siècle dernier.

Née en 1926, elle était enfant durant la guerre civile espagnole et son œuvre en est tout imprégnée, sublimée par un regard enfantin, entre imaginaire et onirisme.

Ce recueil de nouvelles, en français Le temps, porte le titre de la première nouvelle et c’est encore, au même titre que la plupart des histoires d’Ana Aria Matute, des enfants qui se sont perdus et cherchent à se retrouver.

Ensuite, dans les nouvelles suivantes du recueil, un homme se remémore son enfance au moment de sa mobilisation pour la guerre ou encore une femme est en quête d’elle-même.

On se laisse emporter malgré les tragédies et la nostalgie, par de l’inattendu, de l’improviste et du rêve.

« El drama del desencantado », de Gabriel García Márquez

Gabriel García Márquez était un écrivain et journaliste colombien.

Son travail est lié à ce qu’on a appelé le réalisme magique, aiguisé d’une pensée critique et moderne dans les arts et les sciences aussi.

Il a développé une réflexion sur la solitude, la culture, la vie et la mort et reçut le prix Nobel de littérature en 1982.

Cette nouvelle, en français : Le drame des désenchantés, c’est le drame de l’homme désespéré qui se jette du dixième étage, et pendant sa chute, aperçoit la vie par les fenêtres de ses voisins, les petits moments du quotidien, des scènes tantôt domestiques tantôt dramatique ou d’amours furtifs, des instants de bonheur et de simple réalité dont il ne soupçonnait pas l’existence et lui font changer d’avis sur la valeur de l’existence.

Des poèmes en espagnol

Et pour finir cette sélection, vous pouvez également apprécier de la poésie en langue espagnole.

« Romancero Gitano », de Federico Garcia Lorca

Federico García Lorca était poète, dramaturge, mais aussi peintre, pianiste et compositeur espagnol.

Il fut assassiné en 1936 par le régime franquiste. Ami de Luis Buñuel, Salvador Dalí et Sánchez Mazas et tout comme eux, on se souvient de lui comme un influent artiste de son époque.

Le « Romancero gitano » publié en 1928 est un des livres de poésie les plus célèbres de la langue espagnole.

Une édition existe regroupant les 18 poèmes originaux, ainsi que Romances del Teatro de Federico García Lorca et encore enrichie d’écrits précieux de l’artiste (des lettres, des conférences en lien à son œuvre).

Extrait : « Verde que te quiero verde. 

Verde viento. Verdes ramas. El barco sobre la mar y el caballo en la montaña. Con la sombra en la cintura ella sueña en su baranda, verde carne, pelo verde, con ojos de fría plata. Verde que te quiero verde. Bajo la luna gitana, las cosas la están mirando y ella no puede mirarlas. ».

(Traduction : « Verte que je t’aime verte.

Verte brise. Vert ramage. Le bateau est sur la mer, et le cheval dans la montagne. Avec une ombre sur la taille, elle rêve à sa balustrade, verte est sa chair, cheveux verts, son regard de métal froid. Verte que je t’aime verte. Au clair de lune gitane, les choses la regardent et elle ne peut les voir. »).

« Cien sonetos de amor », de Pablo Neruda

Pablo Neruda est un écrivain et poète chilien récompensé par le prix national de littérature et le prix Nobel de littérature.

Il a également occupé des fonctions politiques dans son pays en tant que sénateur, et fut actif au sein du parti communiste.

Son engagement politique se reflète souvent dans ses œuvres.

Mais c’est aussi pour plusieurs recueils de poèmes qu’il est largement connu par le monde et notamment en français, Cent sonnets d’amour, poèmes d’amour d’une grande beauté, dédiés à sa femme, Matilde Urrutia.

« Mujer sin Edén », de Carmen Conde

Bien que trop méconnue par son nom, parce qu’elle utilisa parfois des pseudonymes, Carmen Conde fait partie des auteurs de la génération des 27.

Son œuvre littéraire est abondante et compte pas moins de trente livres de poésie, mais aussi des œuvres en prose (poèmes en prose, romans, essais, biographies, anthologies et théâtre).

En 1978, Carmen Conde a été élue à l’Académie royale espagnole.

Son œuvre poétique traite de thèmes aussi vastes que l’amour, Dieu, la sensualité, la douleur ou la guerre.

En français : Femme sans Eden, est son recueil de poèmes le plus connu, publié en 1947.

Elle y porte un regard lucide sur la condition de la femme à l’époque, et n’hésite pas en usant de la première personne, à incarner Ève, la première femme dans la bible dont elle restitue l’univers.

Elle inspirera d’autres poétesses dont : Ángela Figuera (Mujer de Barro), Pilar Paz Pasamar (Mara), ou également Susana March (Esta mujer que soy).

Grâce aux ouvrages dont il est fait mention dans cet article, vous développez votre culture espagnole, quoi de mieux pour s’immerger dans un pays que de connaître sa culture ?

N’hésitez pas à suivre des cours d’espagnol pour adultes pour vous enrichir d’avantage.

Articles récents :

Recevez nos derniers articles par mail :

En cliquant sur "Je m'abonne", vous acceptez notre politique de confidentialité.

L'article vous a plu ? Partagez le sur vos réseaux sociaux !

Laisser un commentaire :

Progressez facilement grâce à une formation
ultra-personnalisée
.
🇪🇸

  • Des cours particuliers en visioconférence avec un professeur dédié.

  • Un accès illimité à une plateforme e-learning moderne et adaptative (niveau, métier…).

  • Un programme adapté à votre profil et à vos disponibilités créé par votre professeur.

  • Des formations éligibles aux financements CPF, Pôle Emploi, OPCOs, Régions, FNE…

  • Un coach pédagogique dédié, joignable 6j/7 pour vous conseiller et répondre à vos questions.

Je m’informe gratuitement

Bénéficiez de cours d’espagnol personnalisés et éligibles au CPF.
Nos conseillers vous accompagnent.

  • Des cours particuliers à distance avec des professeurs diplômés.

  • Avec des professeurs natifs et diplômés disponibles 7j/7.

  • Obtenez une certification de niveau : A1, A2, B1, B2, C1, C2 pour valoriser votre CV.

cours banniere site espagnol

Inscrivez-vous ci-dessous pour :

Essayer gratuitement notre plateforme.
Simuler vos financements avec un conseiller.


Bénéficiez de cours d’espagnol personnalisés et éligibles au CPF !
Nos conseillers vous accompagnent.

  • Des cours particuliers à distance avec des professeurs diplômés.

  • Avec des professeurs natifs et diplômés disponibles 7j/7.

  • Obtenez une certification de niveau : A1, A2, B1, B2, C1, C2 pour valoriser votre CV.

cours banniere site espagnol

Inscrivez-vous ci-dessous pour :

Essayer gratuitement notre plateforme.
Simuler vos financements avec un conseiller.